Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Qui Sommes Nous

  • : The Froggies Groupe Pop / Rock des Yvelines
  • The Froggies Groupe Pop / Rock des Yvelines
  • : Groupe Pop/Rock Ils jouent de reprises (Aubert, Simple plan, Nada surf, De Palmas, James Blunt, Telephone, Noir desir, Aston Villa, No one is Innocent, Starsailor...) et leurs propres compositions.
  • Contact

The Fancy Froggies

Avec The Fancy Froggies retrouvez tous les standards Pop / Rock des années 70 à nos jours 

Nous vous proposons un voyage à travers le temps, avec comme fil conducteur tous les tubes qui ont marqués l'univers Pop / Rock de ces dernières années 

Des Beatles à  U2, de jacques Dutronc à Mickael Miro, embarquez vous pour une aventure qui ravivera vos souvenirs et enchantera vos oreilles !!!

Découvrez toutes nos vidéos et plus particulièrement le clip de "Ce qui compte"

 

    Prochains concerts

        14 mars au Cinq Anneaux 78720 La Celle Les Bordes

Le 11 avril HUTTOPIA à Rambouillet

Le 23 Mai HUTTOPIA à Rambouillet 

le-logo-cree-par-joachim-roncin 2377730 800x400

Venez nous ecouter

Decouvrez nous et dites nous
ce que vous en pensez . C'est  par là ->
      clefdesol

/ / /

 t biographies

 

Le choix du nom :

LogoSeul750
Avant de choisir : The Fancy Froggies, il y eu de longues hésitations. Mais c’est ce clin d’œil, qui fait référence à l’accent ‘frenchy’ du chanteur et à leur répertoire mixte (anglais et français), qui fut conservé.


Les débuts :

L’aventure commence en 2003 . Manu s’inscrit alors dans une école de musique, à Guyancourt, son lieu de villégiature : Contraste Muscicole. Il y fait alors 3 rencontres qui seront à l’origine du groupe.

D’abord Laurent Schmidt, directeur de l’école mais, avant tout, son professeur de guitare. C’est lui qui dès la première année le pousse à monter, seul, sur les planches, pour interpréter son tout premier morceau ‘Tout le bonheur du monde » de Sinsemilla. Ce sera pour Manu le déclic.

Après trois ans il change de professeur de guitare et prend, en complément, des cours de chant, toujours à Contraste. C’est la deuxième rencontre, Sohel Tir. Avec lui il découvre la guitare électrique, le jeu en groupe et un répertoire plus rock. C’est aussi grâce à lui qu’il fera la troisième rencontre décisive : Jean Michel, guitariste, avec qui il va commencer la formation de ce qui deviendra « The Fancy Froggies ». Jean Michel, dont le groupe vient de se dissoudre, est à la recherche d’une nouvelle formation. La rencontre avec Manu tombe à point nommé.

4 années se sont écoulées depuis ces premiers accords ; Manu piqué par le virus, a commencé, en parallèle de ses cours, le travail d’écriture : il compose ses premiers morceaux, parmi lesquels « C’est parti » dont il confie l’arrangement à Laurent Schmidt qui l’encourage vivement à continuer. Il a également déménagé et se construit une salle de répétition. Le groupe est alors composé de Jean Michel et Manu, le noyau dur, qui seront rejoints tour à tour par Philippe, puis Cécile à la basse. Ils répètent, au début, dans une salle à Coignères mais dès que les travaux sont finis, le groupe s’installe chez Manu.

Très vite ils veulent passer à la vitesse supérieure : l’heure est venue de recruter. Ago les rejoint à la batterie, puis Fred vient remplacer Cécile à la basse et finalement, c’est l’arrivée de Christian au clavier. Cette formation va perdurer 18 mois, monter un répertoire d’une quinzaine de reprises tout en continuant à mettre en place les compos de Manu. C’est le début des concerts entre potes, des fêtes de la musique, … seulement, ils en veulent toujours plus.

Fin 2010 Fred quitte le groupe pour des projets personnels, alors que, effet du hasard, ils viennent de signer leur premier contrat pour une soirée dans un restaurant de la région.

Cela aurait pu signifier la fin du groupe. Mais coup de théâtre, Ago croise un pote bassiste qui est prêt à les dépanner. C’est là que Fabrice les rejoint. C’est un travail de titan pour monter un répertoire de 45 morceaux en quelques semaines. Mais l’heure n’est plus à le réflexion, ça passe ou ça casse.

C’est le jour J, le restau est plein, bondé même, et ça passe. Le succès est au rendez-vous.
Il ne leur manquait que ça. Fabrice, qui ne devait rester que 3 mois, intègre le groupe définitivement.
Leur prestation, leur bonne humeur et leur professionnalisme provoquent l’unanimité. Les concerts s’enchainent. Les lieux où ils passent sont enchantés et les rappellent.

Ils travaillent ensemble sur les compos, choisissent ensemble les reprises. L’alchimie est là et il suffit de les voir sur scène pour s’en rendre compte. Ce sont des potes qui jouent ensemble et qui se font plaisir.

Un savant mélange de travail, d’expérience, d’amitié, de volonté, saupoudré d’un brin de folie.

 C’est ça « The Fancy Froggies » !

Une aventure qu’on leur souhaite très longue.

 

Published by